Category Archives

Posts in Uncategorized category.
Entretien avec un entrepreneur | À la rencontre de Didier Rostaing

« ENTRETIEN AVEC UN ENTREPRENEUR »

Q1. Quel entrepreneur êtes-vous ? Qu’est-ce qui vous caractérise le plus ?

Soucieux de mon indépendance professionnelle, j’adore les paris entrepreneuriaux qui m’offrent la possibilité de créer et de développer des concepts avec des partenaires nouveaux et différents.

Q2. Qu’est-ce qui vous a amené à créer ou implanter votre entreprise à l’île Maurice ?

Le hasard, puisqu’avant de découvrir l’Ile Maurice qu’à l’époque (2006) je ne la voyais que comme une destination de farniente et c’est un client de l’époque qui m’a amené à la découvrir.

Q3. Pouvez-vous nous présenter votre activité professionnelle en quelques mots et ce que vous retirez de cette expérience d’entrepreneur à l’île Maurice ?

Notre activité tourne autour de deux pôles :

• L’activité d’Expert-Comptable gérant en direct et sans filtre un portefeuille de clients français (franchises, libéraux, etc.)

• L’accompagnement d’entrepreneurs français à Maurice qui retrouvent dans notre structure un modèle de fonctionnement identique à nos confrères français

Q4. Des conseils d’experts pour démarrer ! Des conseils à partager pour la création/implantation d’entreprise à l’île Maurice ?

  • Prendre le temps de la réflexion
  • S’entourer de conseils avisés et expérimentés
  • Ne pas arriver en terrain conquis
  • Faire confiance au fort potentiel des acteurs locaux

Q5. Votre meilleur souvenir d’entrepreneur à l’île Maurice ?

  • La création de la CCIFM
  • Les premières actions de formation initiées avec l’IAE de Poitiers
  • Le plaisir des rencontres

Source

Business Mauritius mise sur la francophonie économique

25 organisations patronales, dont Business Mauritius, étaient présents à la troisième Rencontre des Entrepreneurs de France (REF) qui s’est tenue à Paris fin août, sous le thème « À l’air libre ». Cet événement organisé par le Mouvement des entreprises de France (MEDEF), le patronat français, s’est conclu par la Déclaration de Paris sur le renforcement de la francophonie économique.

« (…) Notre histoire sociale, culturelle et économique est intimement francophone. Notre développement économique se conjugue donc au sein de ce vaste marché, à fort potentiel de progression », assure Vidia Mooneegan, le président de Business Mauritius (BM, l’association qui représente le secteur privé mauricien), il précise « que les pays francophones représentent aujourd’hui 16 % du PIB mondial, avec un taux de croissance prépandémie moyen de 7 % ».

Il dirigeait une délégation mauricienne composée, entre autres, de Kevin Ramkaloan, CEO de Business Mauritius, de Jacques d’Unienville, le CEO d’Omnicane, et d’Anil Currimjee, président du groupe Currimjee Jeewanjee. Elle a pu rencontrer 25 autres organisations patronales du monde francophone, venues notamment de la Belgique, du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, du Congo, de la Côte d’Ivoire, de Djibouti, de France, du Gabon, de la Guinée, du Liban, du Luxembourg, de Madagascar, du Maroc, de Maurice, de Mauritanie, de Monaco, du Niger, du Québec, de la République démocratique du Congo, du Sénégal, de la Suisse, du Tchad, du Togo, et de la Tunisie.
À noter que le président de Madagascar, Andry Rajoelina; la secrétaire générale de la Francophonie, la Rwandaise Louise Mushikiwabo; le premier ministre de la Côte d’Ivoire, Patrick Achi, et le vice-président du gouvernement de la Wallonie, Willy Borsus, étaient présents à cette rencontre. 

Maurice, hub vers l’Afrique

À l’instar du proverbe « africain », « si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble », Business Mauritius et le MEDEF International, service privilégié d’accompagnement du secteur privé français au développement à l’international, ont lors de cette rencontre, signé un partenariat pour soutenir la coopération régionale et l’internationalisation des économies mauricienne et française vers le continent africain.

L’idée étant d’utiliser Port-Louis comme plate-forme. Par ailleurs avec la signature de la déclaration de Paris, Business Mauritius ouvre la voie aux entreprises mauriciennes à de nouveaux marchés porteurs.
« (…) Nos réussites économiques passent inévitablement par une plus grande coopération. Business Mauritius contribue depuis longtemps à renforcer ces échanges, notamment à travers la mise en place d’événements d’envergures autour des trois axes stratégiques de notre organisme, à savoir les développements durable et inclusif, économique et du capital social », soutient Kevin Ramkaloan, CEO de Business Mauritius.
Cet accord entre BM et le MEDEF International marque ainsi l’annualisation d’une rencontre économique francophone (LaREF Francophone) et la transformation du comité de pilotage en une plateforme permanente de dialogue et de coordination des patronats francophones, préfiguration d’une structuration plus profonde de leurs actions à terme.

Source

Mauritius Commercial Bank fait une levée de Fonds historique sur le marché intermédiaire de la dette

Mauritius Bank a indiqué le 9 septembre 2021 dans un communiqué conjoint rendu public par cinqs Banques commerciales notamment Abu Dhabi Commercial Bank, Citi, Intesa Sanpaolo, Mizuho Bank Ltd, Standard Chartered Bank (« SCB ») and SMBC Bank International plc,  qu’elle a levé la somme de 1 milliards d’USD pour refinancer ses activités à venir.

Pour refinancer ses activités, la Société Financière de l’Iles Maurice avait lancé mobilisation d’un emprunt de 800 millions USD  contracté en mars 2019. Pourtant, elle avait un objectif de 600 millions USD. Mais, cela, a été traduit par une adhésion reçu des investisseurs avec une suscription de 2,78 fois, soit la somme souhaité.

Puisque l’opération a été soldée en deux tranches, dont l’une remboursable dans deux ans et l’autre dans trois. Selon Alain Law Min, le Directeur Général de MC, « Le succès de l’opération témoigne du soutien des marchés internationaux à la MCB, en dépit des difficultés rencontrées tant au niveau local qu’international», a-t-il commenté.

Par ailleurs, en 2020, la dette bancaire remboursable à moins d’un an s’élevait à 43,5 milliards  de roupies mauriciennes soit (1 milliard USD). Dès lors aucun détail n’a filtré. MCB Group a démarré 2021 avec un bénéfice net de 2,2 milliards de roupies mauriciennes sur les trois premiers mois de l’année.

En Outre, le groupe  Bancaire  prévoyait  mobilisation financière allant sous   d’équivalent de 43 millions USD  pour renforcer le capital de sa filiale bancaire et soutenir son expansion à l’étranger. Auparavant, elle affichait une performance de 64%.

« Pour l’avenir, nous pensons que nos opérations internationales continueront à être résilientes et bien positionnées pour bénéficier de l’amélioration des perspectives économiques mondiales, de la progression du déploiement de la vaccination et de la levée progressive des restrictions sur les marchés clés », dit-il, ajoutant que le contexte opérationnel local devrait toutefois rester difficile, l’impact du récent lockdown devant être modéré ».

Pour rappel, la Mauritius Commercial Bank est une des principales banques mauriciennes, et la plus ancienne.

Source

Business Mauritius signe des accords de partenariat avec des organisations francophones et le MEDEF International

Une délégation mauricienne de Business Mauritius (association indépendante qui représente plus de 1,200 entreprise mauriciennes) a participé à la troisième rencontre de entrepreneurs France, qui s’est tenue à Paris fin août, sous le thème « À l’air libre ».

Photo (DR) : de gauche à droite : Heerun Ghurburrun, responsable du bureau de l’Economic Development Board en France; Philippe Gautier, Secrétaire général de MEDEF International;  Vidia Mooneegan et Kevin Ramkaloan, respectivement président et CEO de Business Mauritius; et Jacques d’Unienville, CEO d’Omnicane.

Cet événement, sous l’impulsion du Mouvement des entreprises de France (MEDEF) et dont le but est de sceller une communauté d’affaires unique au monde, a accueilli quelque 25 organisations patronales, dont Business Mauritius, et tous ont signé la Déclaration de Paris sur le renforcement de la francophonie économique. À travers cette signature, les deux associations affichent leur ambition de coopération afin de renforcer les capacités des institutions. Ce partenariat contribuera à l’effort existant de coopération régionale et d’internationalisation des économies mauricienne et française vers une visée africaine.

Source